Christiane Boyer
Magnétiseuse Énergéticienne
4 rue Toulouse Lautrec | 63400 Chamalières | 04 73 43 33 17

11/08/2018



Exercice physique et bénéfices psychologiques.


L’exercice physique aide à nous maintenir en bonne santé et prévient de nombreuses maladies. Pratiquer régulièrement éclaircit notre esprit, nous détend, permet de prendre de bonnes décisions et d'atteindre le bien-être émotionnel.

Nous croyons souvent que nos corps et esprit sont séparés. Or ils se complètent et travaillent ensemble, ce qui est indispensable pour notre santé.

Peu importe notre âge, l’exercice physique engendre des effets magnifiques sur nos capacités d'apprentissage et notre bien-être émotionnel.


1) L’exercice physique augmente l’estime de soi

En réalisant des activités nous développons le bien de notre corps, améliorons nos limites d’exigence physique, et augmentons la perception positive de nous même.

En effet, après un exercice physique, nous ressentons une sensation similaire à celle éprouvée lors d'une réussite (paix, joie...). La valeur de ce que nous sommes et faisons s'en trouve, de ce fait, augmentée.

L’exercice corporel améliore également notre apparence physique. Notre peau se revitalise, notre corps se tonifie...

2) Active la chimie du bonheur

L’exercice physique active également la production d’endorphines dans notre cerveau. Ces substances chimiques agissent comme neurotransmetteurs, réduisent la douleur physique comme le ferait un médicament, et créent une sensation de bonheur.

Ainsi, 15 à 20 minutes de sport sont très bénéfiques lorsque nous nous sentons tristes, démotivés, dépressifs...

3) Réduit le stress et l’anxiété

L’activité physique diminue la tension musculaire et par conséquence le stress. Distrayante, récréative, elle réduit les états d’alerte, diminue l’anxiété et libère de nombreuses tensions émotionnelles.

L’exercice physique et le sport contribuent au processus de réabsorption du cortisol ou hormone du stress. Dans les états de peur, colère et anxiété, nous émettons une quantité importante de cette hormone dans notre corps. Lorsque nous réalisons des activités physiques, notre organisme l’assimile et fait diminuer le taux de stress.

4) Protège contre la détérioration cognitive

Le sport et l’exercice maintiennent nos habilités cognitives. Pratiquer augmente différentes substances chimiques dans notre cerveau et évite la dégénérescence de certains neurones dans une zone appelée « hippocampe ».

L’exercice physique contribue à maintenir notre cerveau en bon état de fonctionnement.

5) Facilite le contrôle des addictions

L’exercice est un excellent motivateur pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer. Il aide à récupérer la capacité pulmonaire et contribue à réduire les effets secondaires de l’abstinence.

L’activité physique aide à se déshabituer et se désintoxiquer car elle augmente la sensation de contrôle sur notre propre comportement, nous aide à construire des habitudes de vie saines et réduit les symptômes du syndrome d’abstinence.

Ce sont quelques exemples des extraordinaires bénéfices psychologiques de l’exercice physique. Le mieux est de parvenir à réaliser 15 à 20 minutes d’exercice par jour. Si cela n’est pas possible, essayez 30 minutes pendant 3 jours de la semaine. Inscrivez-vous dans une association pour ne pas être seul, allez y avec des amis, et surtout, choisissez une activité qui vous plait. Vous remarquerez très vite les effets bénéfiques.


31/01/2018



Réduire le stress et la dépression grâce à la pleine conscience.


La pleine conscience est une forme de méditation qui consiste à se concentrer sur soi et le moment présent. Elle aide à résoudre de nombreuses affections comme :

  • Le stress, la dépression, la mauvaise humeur
  • La déprime
  • Le surmenage
  • Le défaut de recul face au rythme trépidant des grandes villes
  • Le déséquilibre neuronal ou psychique, et les patients chroniques qui ont du mal à supporter leurs maladies.


Vous pouvez tous profiter des effets de cette forme de méditation. Pour cela, vous devez prendre conscience des sensations, émotions et pensées du moment pour les lâcher en revenant doucement à votre respiration. Pratiquée régulièrement, cette démarche vous permet de prendre du recul sur les évènements de la vie et de mieux apprécier votre existence.

Exercice 1 : retrouver de l’énergie et stresser moins

Pour réduire l’influence du rythme de vie , arrêtez-vous 5 à 10 minutes dans un endroit calme pendant lesquelles vous ne pensez ni à vos dossiers de bureau, ni à vos enfants, ni à votre patron... Les yeux fermés ou non, utilisez ces minutes pour prendre du recul et penser à des choses positives, qui vous font chaud au cœur.

Inspirez et expirez doucement, en vous concentrant sur la sensation de votre souffle qui entre et sort de vos narines. Concentrez-vous sur l’air qui circule dans votre poitrine et votre ventre. Ceci vous permet de faire le vide, de réduire le stress et la pression sur vos épaules ou dans votre tête.

Portez toute votre attention sur les choses qui se passent autour de vous. Par exemple, vous êtes à table. Regardez les aliments, les couleurs, les formes, sentez leur odeur, leur saveur... Où que vous soyez, regardez les choses avec un œil nouveau, comme le petit enfant qui s'émerveille de tout. Concentrez-vous sur les formes, les couleurs, les tons, la texture... Vous possédez un jardin, alors, observez vos fleurs et plantes, leur allure et leurs couleurs. Ceci va vous aider à prendre du recul et apprécier le moment présent.

Écoutez les sons. Concentrez-vous sur leur origine et leur variété. Développer cette écoute, vous apprendra intuitivement à considérer et prendre en compte tous les avis.

Respirer, regarder, sentir, écouter, c'est une étape, mais, touchez aussi votre bureau, vos mains, vos vêtements, votre canapé... et ressentez la variété des textures.

4 ou 5 minutes de cet exercice, une ou plusieurs fois par jour suffisent pour éveiller vos sens et réaliser ces phases. Les bénéfices sont immédiats. Vous aurez ensuite plus de force pour affronter de nouveaux défis…ou votre pile de dossiers.

Exercice 2 : marche en pleine conscience

La marche consciente consiste à focaliser votre attention sur les sensations de votre corps pendant le mouvement de la marche.

Cette marche s’effectue consciemment dans un rythme lent. L’idéal est de la pratiquer pieds nus dans la nature, ou sur l'herbe dans la rosée matinale. Essayez de sentir vos pieds sur le sol, vos jambes qui se déplacent, la sensation de l'herbe ou du sol sous vos pieds.

Reprenez votre rythme de marche habituel. Puis, revenez de nouveau à un rythme plus lent, en vous concentrant sur les sensations et les impressions que renvoie votre corps : le ballant de vos bras, la position de votre buste, celle de votre tête, de vos épaules...

En prenant conscience des mouvements de votre corps, vous allez évacuer le stress et vous connecter à la nature si vous êtes à l'extérieur. Même au bureau, à la maison, dans la rue... vous pouvez prendre le temps de marcher plus lentement, de vous concentrer sur vos impressions et sur le poids de vos pieds sur le sol.

Ces exercices de méditation réduiront considérablement votre stress. L'important est de les pratiquer régulièrement comme pour toute activité que vous souhaitez développer.


30/08/2017




Les 4 Accords Toltèques sont les fondements d’une vie saine et sans conflits si on a le courage de voir les choses telles qu’elles sont, de se regarder fonctionner et changer ce qui n’est pas en harmonie avec les Accords.

Avez-vous parfois le sentiment que votre vie vous échappe et qu'à certains moments vous subissez plus que vous n’agissez ? Ce livre vous permet de prendre conscience de votre pouvoir personnel et vous donne des outils pour vous réapproprier votre vie.

Que votre parole soit impeccable :

Parlez avec bienveillance tant envers vous-même que vos proches. Soyez sincère, préférez les encouragements aux compliments. Réfléchissez avant de parler, entrainez-vous à devenir positif.

Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle:

Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leurs croyance, vérité et état émotionnel. Gardez bien en tête que l'opinion d'une personne n'engage qu'elle et son propre système de croyances.

Ne faites pas de suppositions :

Ne faites pas de suppositions dans vos relations sentimentales, sur vous-même, sur les faits.

Ne faites pas de suppositions selon lesquelles vous allez changer les autres. Acceptez-les comme ils sont. S'ils ne correspondent pas à ce que vous attendez, mieux vaut cesser la relation.


Posez des questions. Ne croyez pas tout savoir d’une situation, demandez des explications lorsque ce n’est pas clair pour vous.

Si les autres m’aiment , ils doivent savoir ce dont j’ai besoin ou comment je me sens. Un besoin non exprimé n’est jamais clair aux yeux des autres.

Ayez le courage de poser des questions et d'exprimer vos vrais désirs et besoins. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

Faites toujours de votre mieux :

Votre mieux change d'instant en instant en fonction du temps qui passe et de votre état personnel.

Agissez pour le plaisir, aimez ce que vous faites et vous vous amuserez constamment. Faites toujours de votre mieux et vous apprendrez ainsi à vous accepter et à vous aimer. Autorisez-vous à faire ce que vous voulez faire.

Les trois premiers accords toltèques sont liés à ce quatrième :

Faites toujours de votre mieux pour que votre parole soit impeccable . Il y aura toujours des moments où vous déraperez. Ne vous jugez pas, dites-vous toujours qu’étant donné les circonstances, vous avez fait de votre mieux..

Faites toujours de votre mieux pour ne pas faire de ce que vous entendez ou de ce qu’il vous arrive, une affaire personnelle. Ne soyez pas sévères envers vous-même, ne vous flagellez pas lorsque vous vous apercevez que vous êtes tombés dans le panneau. Il y aura toujours des moments où vous vous sentirez agressés ou offensés.  Dites-vous simplement que vous avez fait de votre mieux.

Faites toujours de votre mieux pour ne pas faire de suppositions. Il vous arrivera toujours d’en faire mais lorsque vous en ferez ne vous condamnez pas car vous avez fait de votre mieux pour résister à l’envie de supposer. Soyez indulgents, laissez-vous le temps de l’apprentissage dans la bienveillance.

Faites simplement de votre mieux. Ainsi, vous éviterez de vous juger, de culpabiliser et d'avoir des regrets.

Pour appliquer les accords toltèques et réussir à les mettre en place dans votre vie, vous devrez sans cesse vous dire que vous faites toujours de votre mieux. Ne vous mettez jamais la pression car vous perdrez en moyens et efficacité.

C'est la persévérance qui paie. En mettant en pratique les quatre accords toltèques, jour après jour, l’habitude se prendra et vous donnera de la liberté.


05/04/2017



Les pouvoirs de la gratitude


La gratitude est différente du remerciement. C'est une émotion bénéfique que vous pouvez apprendre à développer afin de vous adapter le mieux possible aux situations difficiles.

Cette émotion est mêlée de joie et de surprise face à quelque chose qui nous fait du bien. Souvent, elle passe inaperçue car nous avons tendance à fonctionner par habitude et en arrivons à ne plus remarquer le positif tellement nous nous concentrons sur ce qui va mal.

La gratitude consiste à porter notre attention vers les aspects satisfaisants du quotidien.


Ce n’est pas toujours simple. Mais, avez-vous appris à marcher, lire, écrire... en un jour ? Comme tout apprentissage, il faut débuter, se fixer un objectif à atteindre, être régulier et persévérant.

La gratitude est bonne pour la santé mentale et physique et réduit le stress chronique. Elle génère un soutien social : on a la sensation d’être plus proche des autres, mieux entouré, de renforcer les relations, ce qui crée un sentiment de protection essentiel.

Par ailleurs, quand on prend conscience de nos ruminations (pensées négatives) et que l'on réoriente l’attention vers d’autres aspects positifs du quotidien, on favorise notre sommeil.

Le carnet de gratitude

Le conseil souvent donné est de remplir le carnet tous les jours. D'après la recherche scientifique, le faire 4 fois par semaine est suffisant pour en ressentir les premiers effets. Il est cependant nécessaire de le faire 3 semaines d'affilé car elles correspondent au minimum requis pour prendre une habitude. Il est donc fort probable que vous preniez le pli définitivement.

Avant d'écrire, entrez en contact avec le sentiment de plein, d’abondance que vous avez dans votre vie. Le plein, ce sont toutes ces raisons qui peuvent faire que vous éprouviez de la gratitude dans votre vie personnelle et professionnelle, toutes les choses et tous les gens que vous appréciez et qui font que vous vous sentez riche à l’intérieur.

La question à vous poser est la suivante : De quoi suis-je reconnaissant ou pour quoi puis-je éprouver de la gratitude ?

Inscrivez la date et ce qu’il vous est arrivé de bien, les choses agréables que vous avez senties, vues, entendues, goûtées, où touchées, tout bien-être que vous avez pu ressentir. Rien n'est insignifiant. Même les jours "les plus sombres", vous trouverez toujours des aspects positifs que vous n'aurez pas remarqué d'un prime abord. Rien que le fait de jouir de vos 5 sens par exemple, de penser aux personnes que vous aimez...

Pendant ces trois à cinq minutes, remplissez-vous de tout ce que sous appréciez dans votre vie. Bien sûr, ce qui ne va pas est toujours là et vient plus facilement à l’esprit. Mais pendant ces quelques minutes, ces éléments n’ont pas leur place.

Lorsque vous ne ressentirez pas l'émotion de gratitude en écrivant, prenez le temps de relire ce que vous venez d'écrire dans votre carnet, voire de remonter quelques jours en arrière. Vous ressentirez alors une belle émotion de gratitude grandir au fond de vous, dans votre cœur.

A d'autres moments également, prenez votre carnet de gratitude et relisez des passages. Cela vous remémorera les moments agréables et vous vous surprendrez à sourire...


31/01/2017



Mon parcours professionnel


Octobre 2006, je croise quelqu'un dans la rue qui me dit "Tu peux soigner. Pose tes mains sur ton mari, tes enfants... Tu verras." Mon 1er réflexe est de ne pas y croire. Environ un mois plus tard, je rencontre de nouveau la même personne. Elle me redit la même chose. Je suis sceptique.

Un matin, mon mari se réveille avec une violente douleur au coude. Spontanément, je pose une main. Et là, il sent la douleur remonter le long du bras, puis de la main, et enfin disparaître par le bout de ses doigts.

Voilà comment tout a commencé.

Vivement intéressée par ce phénomène, j'ai commencé à œuvrer sur les membres de ma famille et mes amis mais je manquais de méthodologie et pratique.


Alors, j'ai commencé à lire, j'ai cherché à comprendre, à apprendre, et j'ai suivi différentes formations :

  • Reiki niveaux 1, 2, 3 et la maîtrise
  • Géobiologie
  • Magnétisme
  • Lithothérapie énergétique
  • Thérapies énergétiques Atlantes et Lémuriennes
  • Reconnecter les filaments de lumière : Dernière formation suivie , 21 au 23 janvier 2017 : Reconnecter les filaments de lumière du corps énergétique. Ces filaments fonctionnent comme des antennes de téléviseur ou de radio. Leur branchement permet de recevoir les fréquences et l'intégralité des informations nécessaires au bon fonctionnement de tout votre être.

Aujourd'hui, les formations suivies me permettent d'aller plus loin dans mes séances de thérapie énergétique, j'apprends à vivre en harmonie grâce au développement personnel et m'épanouis dans mon activité de thérapeute.


31/10/2016



A propos du bonheur


Certains possèdent tout ce qu'ils veulent et ne sont pas heureux, d'autres n'ont presque rien et ont toujours le sourire.

Nous courons après le bonheur persuadés que la réussite de nos objectifs (maison, voiture, vêtement dernier cri, ordinateur...) va nous le procurer. Une fois le but atteint, la sensation de bonheur passe extrêmement vite. Et nous nous refixons un nouvel objectif dans l'espoir toujours, d'atteindre le bonheur. Et si nous prenions conscience que tout cela ne nous rend pas plus heureux. Comment y remédier ?


Tout simplement parce que le bonheur est un état d'esprit. Pour y parvenir, il est important d'accepter que :

  • Vous ne pouvez pas tout contrôler. Certaines choses ne sont pas comme vous le souhaitez. Acceptez que d'autres n'aient pas le même point de vue que vous et agissent différemment.
  • Votre vie n'est pas telle que vous la conceviez. Cela ne signifie pas que vous n'accéderez pas à vos objectifs où que vous ne pouvez pas être heureux tel que vous êtes.
  • Vous rencontrez des obstacles. La vie est ainsi faite. Ne vous focalisez pas sur vos "échecs", vos "problèmes" , ne passez pas votre temps à vous plaindre et voir uniquement le négatif. Portez toute votre attention sur vos réussites.
  • Quelqu'un a une vie meilleure que la vôtre. C'est ce que vous croyez. En êtes-vous sûrs ? Un des secrets du bonheur est d'arrêter de se comparer aux autres.
  • Acceptez le déroulement de la vie comme il se présente. Personne ne sait ce que le futur lui réserve. Vivez pleinement le moment présent. Ayez de la gratitude pour les "petits bonheurs" qui se présentent : un sourire, une sortie avec des amis, un bon repas, le chant d'un oiseau, une fleur, le fait de marcher...
  • Tout ne se produit pas au moment espéré. Vous n'êtes pas satisfait de votre parcours. Ayez foi en votre histoire, rien n'est terminé, tout est à construire, minute après minute, heure après heure, jour près jour.
  • Vous avez fait des erreurs. Vous en ferez d'autres. Ne les regrettez pas. Elles font partie de votre apprentissage et de vos expériences de vie.
  • Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. N'ayez pas peur du jugement, restez vous même. Apprenez à dire non lorsque vous avez prévu autre chose ou tout simplement si vous n'en avez pas envie. Ne culpabilisez pas.
  • Laisser se produire ce qui est inéluctable. Vouloir contrôler n'empêche pas l'évènement de se produire. Acceptez et vivez l'émotion dans votre corps sans la rejeter. Une fois la réaction passée, si cela est possible, mettez une action juste en place. Puis détachez-vous du résultat, vous vous sentirez libéré.
  • Laisser la porte ouverte aux possibilités. Fixez-vous des objectifs et faites de votre mieux pour les réaliser. Vous les réussissez, c'est super. Tout semble se mettre en travers, et ils ne se réalisent pas. Ce n'est pas grave, passez à autre chose car ce n'était peut-être pas pour vous.


14/09/2016



Questions/Réponses


Comment vous démarquez-vous de vos concurrents ?

Lors de chaque séance, je prends le temps nécessaire pour discuter de la situation du patient, de ses demandes et de ses besoins. En fonction de ces derniers, le soin peut s'étendre sur un ou plusieurs rendez-vous, avec un intervalle de 3 à 4 semaines pour permettre au patient de s'adapter aux changements positifs apportés. J'associe une partie coaching. Dans certains cas, je propose de pratiquer en complément de petits exercices simples pour accompagner la guérison.


Quelle est la question que vos clients vous posent le plus souvent ? Que leur répondez-vous ?

Ils me demandent : Pouvez-vous me guérir ?
Je leur réponds : Votre rétablissement ne dépend pas seulement de moi. L'énergie du magnétisme agit comme un catalyseur en générant une réaction chimique interne de votre corps. Elle va améliorer votre état ou vous guider vers la guérison.
Qu'il s'agisse d'un professeur, chirurgien, médecin, acupuncteur, naturopathe, magnétiseur... personne ne peut affirmer à 100% la guérison d'un patient. Que ce soit grave ou bénin. Tout peut arriver. Des personnes condamnées obtiennent inexplicablement une guérison, qu'il s'agisse de médecine allopathique ou de soins hors d'un cadre réglementé.


Pour quelles raisons avez-vous choisi votre métier ?

Je ne l'ai pas choisi.
Il s'est présenté à moi naturellement. C'était une évidence.


Continuez-vous, de quelque manière que ce soit, à vous informer et/ou apprendre sur les innovations dans votre secteur professionnel ?

Chaque année, je m'inscris à de nouvelles formations, j'apprends, expérimente de nouvelles techniques, et échange avec des thérapeutes. Ainsi, cette année, j'ai suivi une formation de soins atlantes et lémuriens.


25/05/2016



Comment soulager son corps soumis à station debout prolongée au travail


La posture de "l'arbre" en Qi Gong, effectuée avec relâchement, permet de détendre le corps.

Pendant la pratique, il est important de répartir également le poids de votre corps sur les pieds, d'aligner vos bras le long du corps et de porter votre regard loin devant vous. Ne restez pas complètement immobile, ne cherchez pas non plus à bouger. Laissez faire votre corps. De petits mouvements spontanés vont se produire au rythme de votre respiration.

En position debout :

  • les pieds, parallèles , écartés de la largeur des épaules, poids dans les talons, sont posés fermement au sol
  • Les genoux, légèrement pliés, ne dépassent pas les orteils
  • Les hanches sont relâchées en descendant légèrement le bassin
  • Hausser les épaules et les laisser retomber en expirant profondément
  • Relâcher les lombaires par un mouvement de rétroversion, bassin vers l'avant, lombaires arrondies
  • Rentrer légèrement la poitrine
  • Les bras, légèrement écartés, pendent souplement de chaque côté du corps. (Variante de l'arbre : dans ce cas, relever les bras comme si vous enserriez un arbre)
  • La tête est comme suspendue par un fil. Vous avez l'impression de grandir
  • Reculer légèrement le menton (calme la respiration)
  • La respiration est naturelle
  • Cette posture permet d'apprendre à connaître son corps, à relaxer chaque partie de l'organisme. N'hésitez pas à vous entraîner, à prendre des cours de Qi Gong ou venir me voir.

    Une fois assimilée, cette position peut être pratiquée facilement et quotidiennement. Elle étire et relâche l'axe vertébral, relâche les tensions musculaires, crée une ouverture respiratoire, apaise le mental et les émotions, développe l'attention, et permet d'être présent à son corps. Elle a également un caractère thérapeutique. En effet, elle augmente l'immunité, tonifie, harmonise, revitalise, équilibre l'organisme, évacue les tensions et blocages, contribue à soigner l'anxiété, l'insomnie...

    La description de l'arbre en Qi Gong est ici simplifiée. Vous la trouverez en détail sur internet ou Youtube.


    24/04/2016



    Comment palier à la position assise prolongée


    Savez-vous que rester en position assise, trop longtemps journellement, génère une contraction et une mauvaise irrigation des muscles ainsi qu'une pression continue sur les disques de la colonne vertébrale. Elle ralentit l'activité cardiovasculaire et comprime les vaisseaux sanguins. Cette absence de mouvement favorise l'apparition des maladies cardiovasculaires, cancer et diabète de type 2.

    Comment se protéger de ces effets néfastes ? Toutes les heures, levez-vous , marchez pendant 2 minutes, descendez ou montez quelques marches, allez prendre l'air, un café, un thé... En bref, bougez comme vous le sentez de manière à réactiver l'ensemble de votre corps : muscles, squelette, circulation sanguine, cœur, poumons...

    N'oubliez pas également d'effectuer une activité physique, qui vous plait, au cours de la semaine. Elle complètera le manque d'exercice lié à votre sédentarité quotidienne, vous apportera confort, bien-être, et diminuera les problématiques liées à la position assise prolongée.


    06/04/2016



    Ecoutez votre corps, il vous parle


    Vous souhaitez, par exemple, exercer une activité physique. Il est très important de la choisir selon votre envie réelle. Souvent, le choix se fait par obligation, selon des critères de société, pour faire plaisir à autrui, ou encore parce que vous croyez que c'est le meilleur pour vous maintenir en forme...

    Vous êtes alors en désaccord avec vous-même car vous vous éloignez de votre envie réelle.


    Comment écouter votre corps attentivement


    Dans un endroit calme, respirez profondément, sans forcer, pendant 2 ou 3 minutes. Portez votre attention sur l'inspir/expir, sur l'air qui entre et sort par vos narines. Une détente va s'installer.

    A ce moment là, posez-vous la question : "Qu'ai-je vraiment envie de faire ? "

    Une pensée ou une image se montre à vous spontanément. Elle vient de votre cœur, de votre envie profonde et sincère, celle qui vous met en joie.

    Soyez à l'écoute de votre corps pour choisir et décider l'activité qui vous rendra heureux(se), stimulera votre corps et votre conscience.